Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Auréole des Satyres

Actualités

12 Août 2016, 10:38am

Publié par N.S

De nouveaux poèmes publiés dans le Numéro 39 de Rose des temps, pour une republication (Existintensément, tiré du recueil Quatrains à vivre de 2012) et Le ciel dans le Numéro 165 de L'Albatros. Les textes en question s'intègrent toujours dans une réflexion sur l'évolution du vers français.

Actualités
Actualités

Dans le n°164 de L'Albatros, publication de deux poèmes - L'Albatros a le mérite de publier des textes dont l'approche est personnalisée -, et dans Rose des temps, présentation de deux ouvrages, Un cri fendu en mille d'Yvon Le Men et La nuit des corps de Thomas Pontillo, à la verve prometteuse. J'ai été gâté cette année, puisque après le Prix Yves Bonnefoy de Flammes Vives et le Prix Claude Sorel de la Société des Auteurs et Poètes de la Francophonie, j'ai reçu le Prix du Conseil Départemental du Loir et Cher à l'École de la Loire.

Actualités
Actualités
Actualités

Un de mes poèmes, La coupe provinciale, ayant obtenu le prix Claude Sorel en 2020, parmi tant d'évènements actuels, publié sur le site de la Société des Auteurs et Poètes de la Francophonie.

Un poème intitulé "Du vin" dans le volume 1 de l'Anthologie Flammes Vives 2020, "Vers de peau" dans celle des Flammes Vives de la Poésie 2020, et qui avait été proposé au concours annuel qui porte le même nom.

ActualitésActualités

Publication dans le recueil collectif du Pont de l'Europe du poème intitulé "Portrait taillé sur le vif" au sujet d'Arthur Rimbaud, avec illustration - comme il m'arrive d'en faire de temps à autre, notamment, autrefois, pour la revue Mil'Feuilles par Chemins -, tout à l'honneur d'un poète au talent sûr et à la pose marginale.

Actualités

Un poème, "Ta colère", publié dans le numéro 180 de Florilège, Prix de la Presse Poétique de la Société des Poètes Français 1994 ; il arrive parfois que des textes écrits jadis, souvent oubliés dans la mémoire de mes activités, ressurgissent en me faisant redécouvrir la particularité d'un trait d'esprit dans son contexte. C'est ainsi qu'ils peuvent accéder, pourrait-on dire, à une certaine pérennité de forme et d'intelligence, qui relève d'une parfaite cohabitation du lieu et du temps dans lesquels, par prescience, ils ont "pris réalité".

Insertion de deux de mes textes poétiques dans la revue Belge "Traversées", bien connue en France, sous l'égide de l'Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises de Belgique, la Promotion des Lettres de la Fédération Wallonnie-Bruxelles, la Ville de Virton, conçue avec l'appui de la Province du Luxembourg. 

Une de mes études picturales et esthétiques au sujet de l'exposition d'Art Capital au Grand Palais, en Février 2020, dans les numéros 162-163 de la revue académique L'Albatros, autour d'une vingtaine de pages et d'une centaine de notes. Je remercie le directeur de publication Thierry Sajat, qui n'a pas hésité à montrer cette réflexion sur l'Art, malgré la longueur et la place que celle-ci peut imposer, étant matière à débat, et qui trouverait autrement, difficilement sa place dans le monde de la littérature actuelle.

Actualités
Actualités
Actualités
Actualités

Entre la chaleur d'Eté, plutôt intense, et notre hôte contagieux, quelques critiques, parmi d'autres, dans le numéro 36 de Rose des temps - où Patrick Picornot a eu la sympathie et la générosité de rédiger un article sur mes quatrains et de présenter ma dernière oeuvre en date -, dont celles de l'ouvrage de Marie-Christine Guidon intitulé "Dans les broussailles du silence", Prix de Poésie de la ville de Dijon 2020, et de Jean-François Zanette, intitulé "Le tombeau de l'avenir", Prix Jean Aubert 2019, avec un compte-rendu du rendez-vous des poètes à Cabourg, en Mars 2020, avant le cloisonnement. Nous remarquerons que lorsque les poètes disparaissent, leurs noms sont toujours là. L'écriture s'affirme en un premier pas vers l'éternité.

Actualités

Nouveau poème publié dans le premier volume de l'Anthologie Flammes vives 2020, à une période où je suis en train de repenser la structure et la forme du vers, entre construction (art) et liberté (authenticité).

Un de mes poèmes, "Choc", Soliflore dans la revue "Nouveaux Délits", avec une photo de Gilles Bergeret.

Rendez-vous avec la Société des Poètes Français à Cabourg, découverte du patrimoine Normand et de nos auteurs de vers contemporains. Visite de Houlgate, appréciation gustative des coques de Cabourg, présentation d'ouvrages poétiques sous les barnums, intervention du groupe musical Trio Toucher, aux inspirations référant au haïku, avec des talents musicaux certains, une voix de chant pourvue d'une impressionnante tessiture. Dîner de gala en compagnie d'artistes de la Société des Poètes Français, comédiens ou chanteurs, avant que l'appel de minuit nous ramène à la réalité du coronavirus, avec la fermeture totale de nombreux lieux de rassemblement et de détente publiques, ce qui ne nous a pas empêchés de réciter des poèmes face à la mer, le matin, afin de faire un tour des noms que nous voyons paraître dans les revues et les livres, sans pourtant être capables de mettre un visage dessus.

Actualités
Actualités
Actualités
Actualités
Actualités
Actualités

Je continue mes publications de panoramas européens, qui ont pour but d'apprécier l'angle esthétique, culturel et sociologique des capitales de l'Ouest. Le numéro 35 de la Revue Rose des temps introduit Paris, après Lausanne. Critiques du court recueil de Patrick Picornot intitulé "Dites trente-trois" chez L'Eglantier, "Depuis la cendre" de Gabriel Zimmermann aux éditions Tarabuste, avec des petits rapports de synthèse.

Actualités

Excursion à Paris, de la Défense à Vincennes, de Château Rouge à l'Odéon, visite studieuse du Centre Pompidou et du Musée d'Art moderne, en passant par le Musée Grévin, l'Opéra Garnier, le Palais de la Découverte, le Musée des Sciences, les Invalides, regard critique sur les oeuvres exposées au Grand Palais, lors de l'inauguration d'Art Capital, du 11 au 16 Février 2020, juste en face du Petit Palais, où je ne manque jamais d'aller me promener pour examiner la collection de mobilier, sculpturale et picturale.

Actualités
Actualités

"Silence de plomb", poème publié dans le volume 4 de l'Anthologie Flammes Vives 2019, avec une introduction de Jean Aubert. Je publie régulièrement dans cette anthologie depuis peut-être une quinzaine d'années, croisant des noms qui reviennent souvent : Christiane Hartweg, Johanne Hauber-Bieth, Pascal Lecordier, Jean Moraisin, Aumane Placide, Marianne Josette Rabiant, Marie Tissier, qui publiaient déjà avant moi. J'ai dû commencer à publier en revue quand j'avais vingt ans, à peu près, je n'ai pas cessé depuis, moins par conviction que par l'entraînement d'une certaine "force" des choses.

Actualités

Poème sur les mendiants de Paris - du métro, peut-être sur la ligne 14 entre Saint-Lazare et la Bibliothèque François Mitterrand -, tiré d'un de mes recueils, dans le numéro 34 de Rose des temps, avec une critique sur l'ouvrage de Christian Boeswillwald, intitulé "La tristesse des soleils", qui a obtenu le Prix Jean Aubert l'année dernière. J'ai même eu droit à une courte biographie. Je remarque de plus en plus que certains auteurs, qui avaient commencé à rédiger des vers en se focalisant sur le système classique, qui évidemment, en matière d'"art", s'avère des plus aboutis, commencent à "personnaliser" leur art ; mais l'"art", ce n'est pas forcément l'"époque". On peut parfaitement "appartenir" à son siècle en respectant des codes et des règles d'outre-tombe. La raison de l'évolution de cet art appartient davantage à l'esthétique du langage, dès que celle-ci recouvre une identité poétique. C'est dans le présent que l'on remue le passé pour concevoir l'avenir, et quand bien même ce dernier aurait un goût amer, il nous appartient de le relever, l'analyser pour le rendre meilleur, c'est-à-dire plus appréciable, car c'est dans l'appréhension du Monde, le contact à la Réalité, que l'on parvient à saisir les enjeux du temps et de l'espace, dont l'élargissement du champ de vision, dans l'activité, rend toute réalisation pérenne. Je regrette parfois l'absence, voire la disparition de revues qui ont fait l'actualité poétique durant de nombreuses années. Assurément, diriger une revue littéraire, particulièrement en Poésie, n'est pas seulement une question de volonté, c'est aussi un sacrifice, le plus souvent méritoire, relevant d'un pari osé d'invitation à la lecture.

Actualités

Article publié sur l'art contemporain, en collaboration avec Katayoon Firouzi, dans L'Albatros, représentant l'Académie de la poésie classique, par rapport aux travaux exposés à l'Albertina de Vienne ; il s'agit d'un débat autour du renouvellement de la représentation, allant de Brueghel à Warhol - au coeur d'une évolution picturale -, confrontant l'expression brute avec l'aspect constructif des oeuvres précédentes.

Actualités

Récente publication d'un poème dans le numéro 92 de la revue Belge "Traversées", qui a été primée par la Société des Poètes Français, la Province du Luxembourg et le Cénacle Européen, ce qui assez rare pour être souligné ; de plus en plus, je songe à la notion de "vers libre", en me demandant si véritablement, lorsque je conçois des vers dépourvus de leur carapace systémique, je les considère comme "libres" ; ne sont-ils pas plutôt trop vivement exprimés pour supporter une organisation qui en maintienne définitivement l'idée, le sens et l'orientation diffus, et qui les rendrait plus généraux que particuliers ?

Une anthologie poétique, "Constellation de la Lyre", où j'ai été publié, traduit en Russe par les soins de Valery Dvoinikov, où sont représentés la Belgique, la Russie, l'Allemagne, l'Ukraine, la Grande-Bretagne, la Suède, le Cameroun, le Maroc, la Chine, offrant une vision élargie de la Poésie dans le Monde.

Actualités

Nouvelle publication d'un poème dans le numéro 73 de la revue Poésie/première, où par-delà mes interrogations sur la "construction poétique", je favorise le vers "libre".

Dans la Poésie, domaine de prédilection qui aura concerné l'entière partie de ma période de jeunesse, publication récente de l'ouvrage qui suit les cinq précédents, "Un point de lumière dans l'allée vide", avec une introduction plus soutenue au sujet de l'évolution de la prosodie, et du renouvellement de l'art poétique actuel ; mon expérience poétique influant sur mon point de vue théorique. En plus des textes dont la forme et les thèmes sont variés, j'ai ajouté un court essai ayant trait à l'art critique, dont la conception et la réalisation me sont d'autant plus spontanément révélés à l'esprit, que j'avais passé mon temps à observer et étudier différentes œuvres picturales à travers l'Europe. Aussi, ai-je intégré un ensemble d'axiomes inédits, qui n'ont pas de rapport avec ceux que je présente au public, comme les poèmes, par ailleurs, puisque je distingue les vers ou la prose qui sont prévus pour donner une idée de ce que j'écris, représentant une infime partie de ma production littéraire, ceux qui sont publiés en revue ou anthologie collective, que je mentionne fréquemment, parmi plus de cent participations, et ceux, enfin, que je juge dignes d'appartenir à un recueil proprement dit, en dehors des récits, réflexions, essais, critiques et articles divers. C'est également un témoignage de mes convictions personnelles en matière d'Art.

Actualités

Mon intervention critique pour les ouvrages intitulés "A la lisière des enfantements" de Stephen Blanchard aux Editions France Libris, préfacé par Patrice Breno, et "Là où il fait si clair en moi" de Tanella Boni, aux éditions Bruno Doucey, Prix Théophile-Gautier 2018, dans le numéro 33 2019 de la revue Rose des temps.

Actualités

Nouvelle récompense de l'AIEL pour 2019, avec le 1er Prix de la Nouvelle, le Prix Pierre Sala pour la Poésie libre, le Prix Charles d'Orléans pour "Sonnets d'alarme", ainsi que le Grand Prix de l'Académie Guillaume de Lorris. Les Arts et Lettres de France m'ont gratifié d'un Troisième Prix pour un essai sur la musique.

Actualités
Actualités
Actualités
Actualités
Actualités

Dans le numéro 174 de Verso, publication d'un récit fantastique, "La paire de lunettes", rédigé plusieurs années auparavant. Il est juste qu'en dehors de la Poésie, des articles et des critiques, il y avait longtemps que je n'avais pas fait paraître, après "L'invasion des gobelets" et "L'évasion", en 2007 et 2008, au sein de Mil' Feuilles par Chemins, quelque fruit de mes amours avec le domaine de l'insolite.

Un de mes poèmes, "Invitation", publié dans le N°32 de la revue Rose des temps, avec un pensum sur Lausanne, en Suisse, quant à la perception poétique de l'environnement dans la capitale romande, ainsi que les critiques de "Chansons d'automne" de Pierre Clermont, et "Requiem de guerre" de Frank Venaille.

Actualités

Poème "Mémoire morte" publié dans le volume 3 de l'Anthologie Flammes Vives 2018.

Actualités

"La fatigue du repos", dans le deuxième volume de l'Anthologie Flammes Vives du premier semestre 2018.

Actualités

Un poème, "Un vide", publié dans Rose des temps, un article sur le sonnet et le haïku, un compte-rendu sur le rendez-vous des poètes français à Cabourg, deux critiques, l'une sur "Invention de la terre" de Philippe Delaveau, l'autre sur le recueil de Jean-Loup Seban, L'Epopiade & L'apolloniade" (2015 et 2017).

Actualités
Actualités

Florilège 2018 de l'Ecole de la Loire.

L'Académie Internationale Ecole de la Loire m'a décerné le Prix René d'Anjou en 2018 - Prix d'Honneur du Recueil, Premier Prix de l'Essai, la citation, la plus belle lettre, Deuxième Prix de Poésie Libre, Prix du Jury de la Rime -, dont la majeure partie sera publiée ultérieurement, en revue ou éditions.

Actualités
Actualités
Actualités
Actualités
Actualités
Actualités
Actualités

Rencontre poétique d'artistes à Cabourg, les 9 au 11 Mars ; ce fut l'occasion de présenter la Poésie au public, mais aussi d'unir un grand nombre d'écrivains, de peintres et musiciens autour de débats et de discussions mettant en valeur l'Art, en général. J'ai ainsi pu faire la connaissance de Jeannine Dion-Guérin, Claire Morère, Christian et Françoise Lamoureux, Alain Legoin, Anne-Marie Meyers, Jean-Loup Seban, Valéry Dvoinikov, Jean-Patrick Connerade, Catherine Raphaël... entre deux conférences sur le haïku et l'influence de la Normandie sur la littérature, tandis qu'étaient représentés la Société des Poètes Français, la Société des Auteurs et Poètes de la Francophonie, la Société des Poètes et Artistes de France, l'Association Francophone des Haïkus, La Forêt des Mille Poètes, La Plume Vagabonde, La Ronde Poétique, La Veillée des Anges, L'Ouvre-Boîte à Poèmes, Le Printemps des Afriques et d'ailleurs, Les Amis de Rimbaud, Fleurs de Banlieue, etc. Une manière d'entretenir un débat collectif, d'écouter plusieurs voix, venant de différents horizons.

Actualités
Actualités
Actualités
Actualités
Actualités

Une de mes critiques sur "Petits riens pour jours absolus" de Guy Goffette, dans le numéro 29 de Rose des temps, qui, privilégiant la qualité dans ses choix, accueille une bonne diversité de plumes.

Actualités

"Un chant du bassin" publié dans le V3 de l'anthologie "Flammes Vives" 2017, qui nous offre, comme d'habitude, pour rendre compte de l'étude poétique, une large diversité de tons et d'appréhensions du monde.

Actualités

Un des poèmes, tiré de mon dernier recueil, ainsi que ma critique des ouvrages intitulés "A la pleine lune" de Fadwa Souleimane et "Les heures du dragon" de Gabriel Eugène Kopp, publiés dans le n°28 de la revue "Rose des temps". Nous retiendrons les réflexions sur la situation de la poésie, actuellement, la digression sur le haïku de Xavier Buffet, les comptes-rendus de revues, récitals, conférences d'ici et ailleurs.

Actualités

Un travail en collaboration avec Katayun Firuzi.

 

 

" Ange "

La pose a une infinité d'interprétations possibles.

C'est le déhanchement de l'instinct,
heurté aux murs de la conscience.

Une autre époque,
qui s'affirme en constellation
parmi le sourire, le teint, la gestuelle.

Ton corps, c'est l'émanation
entre l'ombre et la lumière,
cette expression vive, vraie et impossible,

que l'on voit et que l'on ressent
dans un boudoir de fortune,

loin du charivari animant les marchés.

Je ne t'observerai pas dans la vie comme cela.

Seulement par le mérite de ton intimité.

Un regard qui comprend
l'incompréhension, le mélange, le mutisme.
Quelque chose d'humain.

L'intensément pur, sans préjugé
qui fasse du bien le merveilleux,
qui fasse du mal l'horreur absolue.

Mais qui goûte à blanc
via les deux aspects du Monde
la beauté du temps présent,
que l'on découvre au jour le jour,
et qui ne se cueille pas.

 

 

 

© Nicolas Saeys

Desire collection Acrylic on canvas 20 x 20 inch. 2017

Desire collection Acrylic on canvas 20 x 20 inch. 2017

Le poème "écrire", un sonnet sur l'art poétique, déjà ancien.

Actualités

La pensée du jour

Actualités

"Les flux" publié dans l'Anthologie semestrielle Flammes Vives, qui nous offre un panorama constant et éclectique des activités littéraires ayant trait à la Poésie. On y reconnaîtra notamment Aumane Placide, Jean-Baptiste Besnard, Patrice Dufétel, Jean Moraisin, Jean-Claude Fournier, parmi les noms - et tant d'autres - que l'on a appris à côtoyer au fil des années. 

Actualités

Publication d'un de mes haïkus dans le numéro 27 de la revue Rose des temps. Insertion des critiques de recueils de poésie intitulés "Errance à l'os" d'Yves Mabin Chennevière aux Editions Obsidiane, et "Le sang le soir" de Guy Allix, ayant tous deux obtenu un prix de l'Académie Française en 2016. A noter l'intéressante critique de Patrick Picornot sur mon dernier ouvrage.

Actualités

Un petit florilège des artistes lauréats de l'Ecole de la Loire

Un tour de citations

Actualités
Actualités
Actualités
Actualités

Poèmes en aparté

Actualités
Actualités
Actualités
Actualités

ETUDE DE KATAYUN FIRUZI - SUITE

Actualités
Actualités
Actualités

  Grand Prix Marguerite de Valois décerné par l'Ecole de la Loire pour 2017, avec un Prix du Jury de Haïku, un Deuxième Prix de l'Essai pour les "Prolégomènes à une Introduction sur l'Art critique", et un Premier Prix de la Nouvelle, qui m'encouragent à varier mes activités littéraires, notamment au niveau de la prose, après quelques mentions et un accessit aux Arts et Lettres de France.

Actualités
Actualités
Actualités
Actualités

"Peinture de la vie quotidienne" dans le numéro 149-150 de "L'Albatros".

Actualités

Mon nouveau recueil, "Dans la Gueule du Monde", publié aux éditions Flammes Vives, comportant également "Un bohème affairé dort", Prix Renée Vivien 2015, ainsi qu'une introduction présentant les différents aspects de l'ouvrage, à travers une étude sur l'évolution de la prosodie et de notre approche du genre poétique, qui inclut quelques points d'histoire littéraire, au fil des siècles, jusqu'à aujourd'hui.

"Une vaste couleur", poème publié dans le numéro 26 de la "Rose des temps", où j'ai été accueilli dans le comité de rédaction. Note de lecture : Sur la tige de l'amour quand le temps est en vertige de Selmy Accilien, entre des poèmes, des articles et des comptes-rendus d'ouvrages à un rythme quotidien.

Actualités

Publication d'un poème dans le numéro 25 de la revue "Rose des temps", qui accueille deux critiques sur le Tiers livre de la reconnaissance de Jacques Réda, et Le ciel sur l'épaule de Patrice Dufétel, ainsi que de La Quadragénaire dans la revue N°147-148 de "L'Albatros", orientée sur le classicisme contemporain.

ActualitésActualités

PORTRAITS - ETUDE DE KATAYUN FIRUZI

Actualités
ActualitésActualités

PREMIER PRIX DE L'ESSAI

 

Aux Arts et Lettres de France, obtention du 1er Prix de l'Essai 2016, avec une réflexion sur la poésie de la vie quotidienne, en plus d'un deuxième prix de poésie néo-classique et d'une deuxième mention pour le sonnet traditionnel. Cette nouvelle récompense oriente mon champ d'investigation vers les autres genres tels que l'essai, le conte et le roman, que je peaufine depuis maintenant une bonne décennie littéraire.

Actualités
Actualités
Actualités

GRAND PRIX DE LA REGION CENTRE

 

Après le Prix Renée Vivien et le Premier Prix de l'Essai à l'ALF, je viens d'obtenir le Prix du Jury de Poésie libre, les 1er Prix de Citations et images poétiques, ainsi que du Recueil - pour "Jalousies" paru en 2010 -, ce qui m'a permis de décrocher le Grand Prix de la Région Centre à L'Ecole de la Loire.

 

http://www.lecoledelaloire.com/litterature.html

Actualités
Actualités
Actualités
Actualités
Actualités
Actualités

Un de mes poèmes, Le vin du travailleur, écrit en 2010, ainsi que plusieurs critiques de ma plume, publiés dans la revue sérieuse "Rose des temps", qui s'est récemment étoffée de plus d'articles, de biographies et de recensions d'ouvrages parus dans le cours de l'année. A noter que celle-ci a obtenu de le Prix de la presse poétique 2012 de la Société des Poètes Français.

Actualités

"La poésie ? À quoi ça rime ?" Réflexion en commun avec des auteurs provenant de différents horizons, sur la réalité de la place de la poésie en France, dans le numéro 65 du Coin de Table.

Un vieux schéma sur l'évolution de la pensée humaine.

Actualités

TYPOFUZE AXIOME / IMAGE Association de MaGe

Actualités
Actualités
Actualités

PRIX RENÉE VIVIEN

 

J'ai obtenu le prix Renée Vivien 2015 pour un ensemble de textes réunis sous un double titre homophone, qu'affectionnait particulièrement Alphonse Allais, à une époque, inspirés par la capitale, le Nord, la Bretagne et la Normandie. Comme il s'agissait d'essais "libres", j'avais tenu à ce que le ton soit désinvolte, et l'"univers", absurde, entre quelques envolées lyriques. C'est évidemment un gage de reconnaissance et une marque de respect, que l'on se doit d'accueillir avec autant d'humilité que de sympathie, vis-à-vis du jury et du milieu artistique.

 

http://academiereneevivien.unblog.fr/category/resultats-des-prix/

MÉDAILLE D'ARGENT DU MÉRITE CULTUREL

 

J'ai reçu la Médaille d'Argent du Mérite Culturel de la part du CEPAL, après avoir été récompensé pour mon premier recueil publié. J'avoue qu'après les années 2004-2005, durant lesquelles j'avais obtenu un Premier Prix et un Grand Prix de Poésie, j'avais passé mon temps à préparer mes futurs ouvrages, maintenant parus entre 2010 et 2015, si bien que j'avais perdu de vue les concours et les prix ; finalement, au-delà de l'honneur et des récompenses, c'est sans doute l'amitié des poètes, écrivains, philosophes, peintres, acteurs et musiciens, qui m'a inspiré pour établir plus de correspondance, maintenant et à l'avenir, en renforçant durablement les liens.

Actualités

MENTION D'EXCELLENCE

 

Mention d'Excellence au Centre Européen pour la Promotion des Arts et des Lettres, pour mon premier recueil "Jalousies". C'est un ouvrage qui représente la synthèse de nombreuses années d'études, à propos de ce qui permet de conférer la qualité "poétique" à un texte qui prétendrait se distinguer par l'écriture en vers.

Actualités

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>